Quand le logement s’adapte au client-locataire

Cela fait maintenant une douzaine d’années que l’Opac du Rhône adapte les logements de certains de ses locataires. Le but : permettre le maintien à domicile des personnes âgées et handicapées.

 

La prise en compte des demandes au sein de l’Opac du Rhône

 

L’Opac du Rhône se charge de traiter les demandes, depuis leur signalement jusqu’à la livraison des équipements. C’est du sur-mesure ! La collaboratrice en charge du logement adapté choisit les entreprises qui vont intervenir, selon le projet mais aussi la situation géographique du logement. Une préférence est accordée aux petites entreprises artisanales pour réaliser les travaux. L’Opac du Rhône prend en charge 93% du coût des travaux. Le reste est à la charge du client, et sa participation est plafonnée à 450€.

 

Des aménagements pour permettre le maintien à domicile

 

La plupart des demandes proviennent de locataires déjà en place dans un logement. Mais elles émanent parfois de locataires qui emménagent dans un nouveau logement. Les demandes d’aménagement concernent principalement les salles de bain. De la douche accessible en fauteuil au miroir incliné, tout est repensé et réaménagé par l’Opac du Rhône et ses entreprises partenaires. La circulation dans le logement doit aussi parfois être améliorée, en agrandissant les passages par exemple : couloirs, portes… en général, les aménagements pour personnes âgées sont réalisés en une semaine, et en 3 à 10 semaines pour les personnes handicapées.

 

Une démarche qui favorise la cohésion sociale

 

Le travail effectué par l’Opac du Rhône s’inscrit dans une logique d’accompagnement au maintien à domicile, et non pas d’assistance. La réflexion ne porte pas uniquement sur les travaux d’aménagement, mais aussi sur l’environnement global dans lequel le client-locataire vit. Le but est de favoriser l’intégration et la mixité sociale à travers le maintien à domicile. Depuis que la démarche a été lancée, 1330 logements ont été aménagés. En 2011, ce sont pas moins de 200 réalisations qui ont été faites, et cette année semble bien engagée avec déjà 80 dossiers traités à mi-2012.

Pour visualiser cette page correctement, vous devez mettre à jour votre version de Flash Player. Cliquer ici.
Pour continuer à visualiser cette page, fermer cette fenêtre.