Actualités

Rechercher

Quand l’Opac équipe tous ses logements de détecteurs de fumée

Depuis le mois d’octobre dernier, l’Opac du Rhône équipe progressivement l’ensemble de ses logements de détecteurs de fumée pour améliorer la sécurité des locataires et lutter contre les risques d’incendie. Une opération d’envergure qui va au-delà des obligations légales.

Un équipement obligatoire 

Le détecteur est équipé d'une alarme sonore.

En France, le nombre d’incendies domestiques et de victimes est encore trop important. Pour le faire baisser, les détecteurs de fumée sont devenus obligatoires. L’appareil doit être capable de détecter les fumées émises dès le début d’un incendie et d’émettre un signal sonore suffisamment fort pour réveiller une personne endormie. La loi Alur stipule que la fourniture de cet équipement est à la charge du propriétaire et son entretien à la charge des locataires. Les gros bailleurs ont jusqu'au 1er janvier 2016 pour le rendre disponible dans tous leurs logements.

La qualité de service pour les locataires  

Pour apporter à ses locataires un service de qualité, l’Opac du Rhône a décidé d’aller plus loin que les obligations réglementaires. L'Opac a ainsi choisi d’équiper ses logements d’un appareil haut de gamme conforme à la norme NF. Mais surtout, il prend en charge l’installation des détecteurs de fumée par l'intérmédiaire d'un prestataire. Une entreprise mandatée par l'Opac du Rhône prends contact avec les locataires pour installer l'équipement au plafond des logements. Ce prestataire apporte aussi les informations utiles sur le fonctionnement et l’entretien de l’appareil. En raison du nombre de logements, cette opération qui a débuté en octobre dernier se poursuit encore actuellement. 

 

Un constat alarmant

En France, un incendie domestique a lieu toutes les deux minutes ! Les incendies provoquent 800 décès et 10 000 victimes par an. Dans les pays où les détecteurs de fumée sont obligatoires, le nombre de victimes a été considérablement réduit.

Pour visualiser cette page correctement, vous devez mettre à jour votre version de Flash Player. Cliquer ici.
Pour continuer à visualiser cette page, fermer cette fenêtre.