Opération de grignotage à Saint-Priest

Le lundi 25 juin, une grue s’est installée au pied des bâtiments des Alpes A et B à Saint-Priest.

 

Un rendez-vous pris depuis novembre

 

Cela faisait longtemps que les San-Priots attendaient le début des opérations. C’est en novembre dernier que les barrières destinées à sécuriser le site ont été posées. La démolition par grignotage devait débuter le mardi 26 juin mais la préparation des travaux a été plus rapide que prévue, avançant les premiers coups de pince à lundi matin. C’est dans le cadre d’une opération de renouvellement urbain du centre-ville, à laquelle l’Opac du Rhône participe, que ces bâtiments construits dans les années 60 vont être remplacés.

 

Un chantier de grande ampleur

 

Avant même l’arrivée de la grue les bâtiments ont été débarrassés de leurs matériaux non recyclables par broyage. Il a aussi fallu désamianter 20 logements sur les 198 que comptaient les Alpes. La déconstruction des 2 bâtiments par grignotage durera jusqu’en septembre. Puis les fondations seront déconstruites et les matériaux présents sur le chantier, broyés par une machine. Le site sera remblayé et nivelé, puis fermé pour la mise en place d’enrochements. Jusqu’à janvier, ce seront les habitations des enseignants de l’école Brenier qui seront détruites, ainsi que les deux dernières allées des Alpes A. Enfin, la dernière étape consistera à déconstruire l’allée B1 des Alpes B et sa chaufferie.

 

Pour un site renouvelé !

 

En 2013, l’ex-ZAC du Triangle baptisée Îlots Verts sera réaménagée. L’Opac du Rhône y implantera une trentaine de logements en accession sociale et une vingtaine en locatif. Les nouveaux bâtiments accueilleront logements, services, activités et même une résidence universitaire. Ils comporteront 5 étages au maximum et leur alignement permettra de raccorder la mairie à l’ouest de la ville.  Des jardins accolés à la voie publique sont aussi au programme de ce nouveau lieu de vie.

Pour visualiser cette page correctement, vous devez mettre à jour votre version de Flash Player. Cliquer ici.
Pour continuer à visualiser cette page, fermer cette fenêtre.