Renouvellement urbain

Le renouvellement urbain permet à des quartiers entiers de se réinventer, en démolissant l’existant pour mieux repenser le territoire et le rendre plus dynamique et plus agréable à vivre. Pour chaque logement démoli, un nouveau logement est construit.
 

Redessiner la ville

 

La plupart des constructions concernées par le renouvellement urbain sont des grands ensembles, des barres ou des tours, qui datent des années 1940 à 1970.

 

Ces bâtiments ont déjà fait l’objet de réhabilitations qui n’ont pas résolu leurs problèmes structurants : urbanisme austère, faibles performances thermiques, isolement du quartier, sentiment d’insécurité, éloignement des commerces et des services, mauvaise desserte des transports en commun, déficit d'équipements… Le renouvellement urbain a pour but de régler des problématiques globales que la réhabilitation ne peut pas résoudre à elle seule.

 

Fort d'une longue expérience dans ce domaine, l'Opac est un acteur majeur du renouvellement urbain à travers tout le département. Ce savoir-faire s'est illustré dans le cadre du Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU), à Fontaines-sur-Saône, la Duchère, Bron ou Vénissieux par exemple.

 

Mais il se traduit aussi par les nombreuses opérations que l'Opac réalise en partenariat avec les collectivités sur son propre patrimoine. Les programmes de renouvellement patrimonial menés dans de nombreuses communes de moins de 5 000 habitants en sont des illustrations concrètes, notamment dans le Nord du département.


Repenser la vie des quartiers

Le renouvellement urbain ne concerne pas seulement l'habitat, mais aussi l’urbanisme, la voirie, le développement économique et commercial, l’action sociale… Ce sont tous les éléments qui constituent un quartier et la manière dont il vit qui doivent être repensés.

 

Ainsi, il s’agit de redéfinir des espaces publics plus chaleureux, plus végétalisés ou de veiller au maillage des voiries et à la desserte du secteur afin de le désenclaver. Une importance particulière est donnée aux commerces et services de proximité. Ils sont la clef du développement économique mais aussi social du quartier.

 

Le renouvellement urbain s’attache aussi à la mixité sociale de l’habitat, avec des logements locatifs sociaux bien sûr mais aussi des logements en accession sociale et en location privée. Les nouveaux logements sont construits dans des ensembles à taille humaine, présentant une bonne qualité architecturale.

 

Les constructions intègrent aussi le volet environnemental. Leur faible consommation énergétique profite non seulement à l’environnement mais aussi aux locataires dont les dépenses énergétiques diminuent.

 

Placer les habitants au coeur des projets

En tranformant des quartiers qui ont déjà une identité propre, les opérations de renouvellement urbain doivent accompagner les habitants, les commerçants, les professionnels et les riverains tout au long du projet pour qu'ils se réapproprient leur cadre de vie.

 

Cela passe par une maîtrise des processus de concertation et des opérations de relogement. Ils doivent être réalisés dans un esprit d'écoute et de dialogue pour prendre en compte les besoins et les attentes des habitants.

 

 

Pour visualiser cette page correctement, vous devez mettre à jour votre version de Flash Player. Cliquer ici.
Pour continuer à visualiser cette page, fermer cette fenêtre.