Comment l’Opac du Rhône répond au vieillissement de la population

Le vieillissement de la population représente un véritable défi pour les collectivités locales et les bailleurs sociaux. 
Pour y répondre, l’Opac du Rhône accompagne les seniors dans leur parcours résidentiel et dans leur volonté de vieillir à domicile entouré de leur réseau familial, amical et des services dont ils ont besoin. C'est une réponse évolutive qui s'adapte aux besoins de chacun en articulant cinq leviers d'action. 
 

 

La recherche de solutions innovantes

 
Plusieurs réalisations concrètes attestent de la capacité de l’Opac du Rhône à innover.
« Aux veloutiers » à Chaponost, un nouveau mode d’habiter
Cet ensemble immobilier favorise la mixité intergénérationnelle en proposant à des personnes âgées de vivre au milieu des familles dans un immeuble adapté et accessible.
 
Animation et veille sociale sont intégrées au projet, ce qui permet d’accompagner les personnes âgées au quotidien. La situation de cette résidence de 62 logements, en plein centre ville, contribue également à l’indépendance des seniors et au maintien du lien social.
 
Enfin, l’EHPAD, situé juste à coté, propose des services et rassure les personnes âgées. Ouverture sur la ville, mixité, parcours résidentiel : cette réalisation est pour l’Opac du Rhône un modèle pour les années à venir.
 
 Pas d’âge pour l’innovation !
L’Opac du Rhône a piloté pendant trois ans le projet européen Host qui a regroupé une dizaine de partenaires français, anglais, italiens et espagnols (bailleurs sociaux, chercheurs et entrepreneurs) autour de la question suivante : comment utiliser au mieux les nouvelles technologies pour favoriser l’autonomie et le maintien à domicile des personnes âgées dans le logement social ?
 
Cette démarche expérimentale et participative a mobilisé soixante locataires volontaires de l’Opac du Rhône. Leur rôle : co-concevoir des solutions adaptées à leurs besoins et expérimenter l’utilisation, au moyen d’une tablette numérique, de deux applications pilotes et plus largement de l’Internet mobile.
 
Ce bilan, qui a été présenté à Bruxelles le 6 mars 2014, va permettre à l’Opac du Rhône de développer dans les années à venir des solutions accessibles à tous. 
 
Pour visualiser cette page correctement, vous devez mettre à jour votre version de Flash Player. Cliquer ici.
Pour continuer à visualiser cette page, fermer cette fenêtre.