La concertation avec les locataires

Pour l’Opac du Rhône, vos avis comptent. C’est pourquoi nous avons mis en place un plan de concertation avec les locataires depuis 2002.
Son objectif : permettre à tous les acteurs de l’Opac d’échanger sur des sujets en rapport avec la vie de vos résidences.

Impliquer et écouter tous les acteurs !

 

Bailleurs, locataires, partenaires, tous les acteurs du logement social se réunissent pour débattre des sujets d’intérêt commun, au travers de deux types de conseils :

Le conseil de concertation locative de patrimoine

Le CCLP se réunit une fois par trimestre au minimum. Il est constitué :

  • de la direction de l’Opac du Rhône,
  • des administrateurs représentant les locataires,
  • de trois locataires de l’Opac désignés par les autres locataires.

Les conseils de concertation locative locaux

Les CCLL ont été créés sur les communes où nous avons un patrimoine de plus de 2 000 logements telles que Lyon, Villeurbanne, Bron, Caluire, Givors, Vaulx-en-Velin, Vénissieux et Villefranche-Gleizé. Ils se réunissent au moins deux fois par an dans les locaux des agences concernées.

Ils sont composés de :

  • représentants de l’Opac du Rhône,
  • trois représentants des locataires de l’Opac par association ou groupement de locataires.


Avec vous, nous abordons tous les aspects de la vie en résidence

 

 

Les conseils de concertation définissent le plan de concertation locative. Ils abordent les sujets suivants :

  • le conseil de concertation locative de patrimoine : il traite de thèmes tels que les petits travaux d’amélioration, les charges locatives ou encore la sécurité…
  • les conseils de concertation locative locaux : ils travaillent sur toutes les mesures touchant aux conditions d’habitat et cadre de vie des résidences (gestion des immeubles, projets d’amélioration ou de démolition).


Les conseils de concertation sont aussi pour nous des moments privilégiés pour dialoguer avec vous et échanger sur les sujets qui vous préoccupent.
 

Pour visualiser cette page correctement, vous devez mettre à jour votre version de Flash Player. Cliquer ici.
Pour continuer à visualiser cette page, fermer cette fenêtre.