Rechercher

Amplepuis : une résidence à réhabiliter

 Fin février, l’agence Opac du Rhône de Thizy a organisé une réunion pour présenter aux locataires de la résidence le Passet, le projet de réhabilitation. Si l’accord collectif local est accepté, les travaux concerneraient à la fois les logements et les parties communes, avec un important volet lié à la sécurité. 

 

 

 La résidence le Passet a été construite dans les années 70. Elle compte 80 logements répartis dans 3 bâtiments. Des travaux ont été réalisés en 2009 portant sur l’isolation thermique via les façades, la transformation de la chaufferie bois… Mais le niveau de confort actuel apporté aux locataires n’est pas suffisant. De plus, les locataires subissent des désagréments liés à des squats et des rodéos nocturnes.  

 
Améliorer le confort et la sécurité 
La réhabilitation proposée concerne ainsi la sécurité et l’entretien avec par exemple l’installation d’un portail automatique avec contrôle d’accès, de garde-corps sur la toiture terrasse et la mise en sécurité électrique des logements et des parties communes. « Nous voulons aussi améliorer les performances énergétiques de la résidence par la pose dans les logements de menuiseries PVC avec volets roulants, d’une VMC ou encore par le remplacement des chauffe-eaux. A terme, la résidence devrait passer d’une classe D à une classe C », explique Béatrice, la responsable de cette opération. Au programme également : l’aménagement d’une aire pour les ordures ménagères. 
Le coût total de la réhabilitation est estimé à 958 486 euros TTC. Une partie étant à la charge des locataires, un accord collectif local va leur être soumis. Il sera accepté si la majorité des réponses est favorable et à condition qu’au moins 25 % des locataires aient répondu. La durée des travaux est estimée à 8 mois. 
Pour visualiser cette page correctement, vous devez mettre à jour votre version de Flash Player. Cliquer ici.
Pour continuer à visualiser cette page, fermer cette fenêtre.